Facebook Twitter Twitter

A propos

[Dernière mise à jour le 30.03.2017]

The Science of Cookies est une bande dessinée en ligne (webcomic) à but non lucratif portant sur les sciences sociales et les sciences de la santé, les cookies, la révision par les pairs (peer-review), les types d'études existants, les erreurs cognitives, les biais, les statistiques, les fausses-croyances, les moyens d'avoir accès à une science de qualité, le processus de recherche, les médias, les journaux scientifiques et d'autres choses encore. Mais surtout et principalement, cela parle de cookies.

Objectifs

Stimuler la curiosité, l'appréciation et la valorisation de la recherche scientifique dans le domaine de la santé, du social et de l'enseignement pour une audience tout public au travers d'illustrations humoristiques.

A propos de l'auteur

J'aime être appelé par mon pseudonyme "Tekai", je suis né en 1992 et je suis suisse, d'origine neuchâteloise (NE), pseudo bilingue anglais-français. J'ai toujours aimé imaginer et dessiner pour les autres et souhaité donner du sens à mes oeuvres. Ce projet correspond à la suite logique de cette motivation. Officiellement, je suis médiamaticien de formation (CFC), quoique je n'aie jamais pratiqué ce métier après les études. J'ai étudié les sciences de la santé durant une année préparatoire et trois années de bachelor en soins infirmiers à la Haute école de Santé Arc (He-Arc) Neuchâtel de 2012 jusqu'en mai 2016, études durant lesquelles j'ai réalisé mon attrait pour la recherche scientifique et les difficultés que le public (et les professionnels) peut avoir lorsqu'il s'y intéresse. Je n'ai pas terminé ma 3ème année de formation infirmière pour des motifs relatifs aux stages mais la recherche en santé reste mon domaine principal d'intérêt. Je suis actuellement en réorientation professionnelle et je m'intéresse au travail social, à la recherche et à l'enseignement. J'ai également une expérience en tant que pompier volontaire et soldat sanitaire. J'aime dormir dehors, chercher des champignons en forêt, sortir lorsqu'il pleut, lire jusqu'au lendemain et prétendre avoir compris quelque chose à la recherche scientifique (jusqu'à ce que l'on m'apprenne que je me trompe).

Déclaration d’intérêts financiers ou non

Je ne reçois pas de soutien financier, matériel ou immatériel de la part d’organisations, du gouvernement, de sociétés, d’établissements ou d’individus pour mes dessins et illustrations. Je n'ai pas de relation avec l'industrie. Je ne retire aucun bénéfice financier de mes dessins et illustrations actuellement. Je ne suis pas impliqué politiquement. Mon but n'est pas et ne sera pas lucratif. J'adhére à une philosophie naturaliste (tout revient à la nature, la nature est tout) et à une perception que j'espère sceptique du monde, des perceptions et des croyances (les miennes incluses même si c'est le plus difficile). Je suis fortement influencé par un attrait à la médecine fondée sur les sciences (SBM). Mes proches et ma famille peuvent influencer mes idées et mes réalisations. Je n'ai aucun désir d'être célèbre, d'obtenir un rang social important, d'être cadre ou d'avoir du pouvoir mais je souhaite partager mes idées pour le bénéfice des autres. Je réalise occasionnellement de manière bénévole des traductions de résumés pour l'organisation Cochrane, ce qui m'a mené à participer gratuitement à une formation Cochrane le 23-24 novembre 2016 à Paris et à publier deux interviews sur leur site web, dont l'un mentionnait mes dessins. J'ai tendance à valoriser les études écrites en anglais face aux autres langues intuitivement et sans véritable motif valide. Je n'ai pas d'affiliation à la He-Arc où j'ai réalisé mes études mais je reste en contact avec de nombreuses personnes y ayant travaillé.

Avertissement 

Mes dessins contiennent des illustrations à caractère médical. Illustrer de manière humoristique implique de simplifier de l’information et de la présenter d’une manière interprétable de différentes façons; des subtilités et des détails sont ainsi perdus et des erreurs peuvent survenir. Même si l’information est exacte, il est possible qu’elle ne puisse pas s’appliquer à votre cas particulier ou qu’elle ne soit plus à jour. Les informations contenues dans ces dessins ne peuvent ainsi pas se substituer à l’avis d’un professionnel de la santé. Les sources mentionnées en référence (et non pas le livre en lui-même) peuvent néanmoins offrir un point de départ pour une discussion avec celui-ci. L’auteur décline toute responsabilité reliée à des décisions prises en rapport au contenu de ces dessins.

Pertinence scientifique de l'activité

L'utilisation d'illustrations humoristiques ou de bandes dessinées dans le domaine de la santé/social/éducation et de la recherche reste relativement récente et les preuves portant sur son efficacité ne sont que peu développées, notamment par rapport aux conséquences indésirables (ex: interprétations erronées, fausses-croyances), à la rétention d'information au long-terme et aux modifications réelles et durables du comportement ou de l'intérêt [1, 2, 3, 5]. Les bandes dessinées ne sont de plus pas toujours prises au sérieux [2]. Néanmoins, l'humour permet de rendre des informations plus mémorables, il suscite l'attention, la curiosité et peut motiver les gens à lire, d'autant que la présentation sous forme de BD peut offrir bien plus que de l'information (ex: transmettre des vécus, aider à conceptualiser, offrir un point de vue, démontrer des stratégies, etc.) [2, 4]. La bande dessinée est également accessible à une audience très large incluant des jeunes, des personnes âgées, des non-spécialistes, des patients, des personnes sans diagnostic, etc [4].

Il est possible que le format de la bande dessinée facilite le partage et l'échange de celle-ci, la ré-utilisation ou sa relecture. Globalement mes illustrations peuvent être considérées comme expérimentales.

Un essai pilote de finalité semblable, soutenu par l'OMS et utilisant la bande dessinée et des exercices / jeux à plus grande échelle est actuellement en cours en Ouganda et en Norvège. Un résumé en anglais est disponible [ici].

Contact

Pour tout contact, réclamation, proposition ou remarque, s'adresser à moi au travers de l'adresse cookiescienceauthor@gmail.com. Je partage aussi régulièrement les derniers dessins sur Twitter (@ScienceofCookie). J'accepte volontiers les idées de sujets ou de thèmes à traiter et les corrections ou suggestions d'amélioration.

Par défaut et sauf exceptions (ex: dessins réalisés avec un outil externe tel que le méta-analyseur) mes dessins peuvent être considérés comme étant sous licence Creative Commons BY-NC-ND (créditer l'oeuvre, pas d'utilisation commerciale, pas de modifications ou de dérivés sans accord de l'auteur, etc.). Les traductions sont bienvenues.
 

Autres bandes dessinées en santé et sur les sciences

Bandes dessinées en sciences de la santé (bibliothèque de Montréal, 90+ BD)

BD Médicales, un catalogue de bandes dessinées (500+ BD) francophones sur la santé

L'association Sparadrap qui regroupe des bandes dessinées sur la santé pour les enfants et adolescents

Le Pharmachien, pseudosciences, médicaments et santé

Carbon Dating, scepticisme (EN)

XKCD, sarcasme, maths et NASA (EN)
 

Articles scientifiques sur la recherche sur les bandes dessinées et les sciences, la santé

Regroupement d'articles empiriques portant sur l'éducation, la communication scientifique par Matteo Farinella (1999-2016), EN

Regroupement d'articles sur les bandes dessinées dans la santé, l'éducation des médecins par Matthew Noe (1950-2016), EN

Regroupement de thèses sur les bandes dessinées et la santé par Gérald Bernardin (1970-2016), FR

Regroupement de thèses sur les bandes dessinées par Bénédicte Tratnjek (1970-2013), FR

Regroupement d'articles sur l'utilisation des arts (peinture, vidéos, danse, etc.) dans la santé et la médecine, University Florida (1984-2017), EN
 

Références

1. Sim, M. G., McEvoy, A. C., Wain, T. D., & Khong, E. L. (2014). Improving health Professional’s knowledge of hepatitis B using cartoon based learning tools: a retrospective analysis of pre and post tests. BMC Med Educ, 14(1). doi:10.1186/s12909-014-0244-7
2. McNicol, S. (2014). Humanising illness: presenting health information in educational comics. Med Humanities, 40(1), 49–55. doi:10.1136/medhum-2013-010469
3. Farthing, A. & Priego, E., (2016). ‘Graphic Medicine’ as a Mental Health Information Resource: Insights from Comics Producers. The Comics Grid: Journal of Comics Scholarship.. 6, p.3. DOI: http://doi.org/10.16995/cg.74
4. Spiegel, A. N., McQuillan, J., Halpin, P., Matuk, C., & Diamond, J. (2013). Engaging Teenagers with Science Through Comics. Research in Science Education, 43(6), 2309–2326. doi:10.1007/s11165-013-9358-x
5. Tatalovic, M. (2009). Science comics as tools for science education and communication: A brief, exploratory study. Journal of Science Communication, 8(4), 1-17


* Certaines de ces références ne sont pas primaires par rapport aux propos soutenus, j'espère modifier cela à l'avenir.